Définition de la médiation sociale :

En 2000, le conseil des ministres européen a reconnu officiellement la médiation sociale et la définit comme étant ” un processus de création et de réparation du lien social et de règlements des conflits de la vie quotidienne, dans lequel un tiers impartial et indépendant tente à travers l’organisation d’échanges entre les personnes ou les institutions de les aider à améliorer une relation ou de régler un conflit qui les oppose.”

 Objectifs de la médiation :

* Restaurer la communication

* Préserver ou reconstruire les liens entre les personnes

* Donner les moyens aux personnes de chercher par elles-mêmes, dans le respect de leurs droits et obligations respectifs, des issues à leur situation.

Types de conflits traités en médiation :

* Bruit

* Propreté – ordures

* Enfants – animaux

* Vandalisme

* Intolérance

 Principes déontologiques :

Principes garants du droit des personnes :

* Garantie du consentement libre et éclairé

* L’accord reflète la volonté des personnes et respecte les règles d’ordre public

Principes relatifs au médiateur :

Le médiateur agit dans le cadre de la loi et le respect des personnes.

Il doit s’assurer de sa position de tiers tout au long de la médiation.

* Indépendance

* Impartialité

* Pas de pouvoir de décision

* Confidentialité (sauf en cas de danger)

* Compétence

 

 Concrètement, comment ça marche ?

* Les personnes prennent contact

* Le « plaignant » est reçu  pour un entretien individuel

* Le « mis en cause » est invité pour un entretien individuel

* Une session de médiation d’environ 1H/1h30 est organisée

* Un accord est signé

* Le médiateur assure un suivi téléphonique